dimanche 22 novembre 2009

Lettre de désistement à Québec solidaire

Montréal,  le 22 novembre 2009


Aux instances suprêmes
Aux Portes parole
A la Permanence
Parti Québec solidaire



OBJET :   Je  me désiste de Québec solidaire

La prise de position du Congrès de novembre 2009 m’oblige à me désister des objectifs de Québec solidaire!


La série de rencontres de  ce dernier automne est venue mettre en compte l’accélération de la machine  du parti vers une constituante.  Ce qui faisait converger  « espace-temps » et « débats » susceptibles de produire du sens.

A l’encontre de mes attentes, certaines des rencontres auront fait émerger un  profil  que j’ai dénoncé tout en le surnommant  « Soviet suprême » auprès des hautes instances du parti. (Afin de faciliter  le lien, je vous réfère à  ma dénonciation – lettre  et courriel du 1er octobre dernier. - pièces jointes).   Bref, allant à l’encontre du sens, la machine vint avaler  temps et valeurs  tout en écorchant quelques règles liées à la démocratie!

Ainsi, là où le débat pouvait y gagner nous confrontait au resserrement de la  procédure d’assemblée, et ce,  au détriment d’échanges susceptibles d’une réflexion élargie.   Jusqu’à  voir le président de Mercier prendre une distance  avec le code de déontologie en distribuant des documents dont je restais  privée!  Jusqu’à voir président et secrétaire d’assemblée couper complètement avec l’éthique quand, avant de clore la rencontre, je demandai que soit consigné au procès-verbal mon doute sur la procédure.   Jusqu’à me voir confrontée à un secrétaire convulsif …le poing sur la table, et parallèlement à un président clôturant l’assemblée  en oubliant l’éthique d’une clôture.

Comment garder confiance dans le débat lorsque des entorses sont légitimées par le silence d’un ghetto pourtant rompu à la procédure?  Comment croire qu’il s’agit d’un débat où la base est écoutée lorsque la majorité des membres autour de la table s’avère  du comité de coordination?  Comment garder confiance dans le débat lorsqu’on doute même du quorum annoncé?  Comment garder confiance lorsque lorsqu’un président d’assemblée, en aparté,  vous avoue que des fragments du procès-verbal de l’assemblée générale ayant provoqué ma dénonciation seront retranchés et soumis en exclusivité au comité de coordination…alors que propos d’une assemblée générale?
Je précise que ce que je dénonce comme distorsions démocratiques fait  lien exclusivement avec les rencontres de Mercier tout en ajoutant qu’il s’agit d’observations émanant d’une militante rompue aux assemblées citoyennes et féministes.

Au terme du Congrès, voilà que Québec solidaire semble avoir gagné son pari d’une constituante!  En ce qui me concerne,  l’heure est à la rupture puisqu’il me serait impossible de militer à l’intérieur d’un parti allant à l’encontre de mes valeurs.  Ce que la position sur le voile met en avant-plan.  A mon sens,  malgré le congrès… le débat de Québec solidaire autour du voile   reste  débat « inachevé »!

D’où le renvoi de  ma carte de membre tout en vous invitant à me radier de l’ensemble de vos listes.




Jeanne Gagnon
Écrivaine et citoyenne engagée  



Aucun commentaire:

Publier un commentaire